Pluie de conteneur | Absortech

Qu'est-ce que la pluie de conteneur ?

L’expédition dans des conteneurs est un moyen économique et sûr de transporter la plupart des types de marchandises. Mais placer un chargement dans une boîte en acier fermée implique également un risque constant de dommages liés à l'humidité causés par la pluie de conteneur pour presque tous les types de chargements à chaque voyage.

Pour que le phénomène de pluie de conteneur survienne, deux conditions principales sont nécessaires :

  • Des variations de température pendant le transport
  • Un excès d’humidité

Tous les conteneurs contiennent de l’humidité au moment du chargement et aucun conteneur n’est complètement étanche. L’humidité entrera et sortira du conteneur pendant le voyage, phénomène connu sous le nom de « respiration du conteneur ». Il est difficile de supprimer les variations de température et le coût des mesures pour les atténuer reste élevé.

Qu’en est-il de l’excès d’humidité ? En réduisant la quantité d’humidité entrant dans le conteneur et en utilisant des dessiccants pour absorber l’humidité de l’air, vous pouvez empêcher l’humidité d’atteindre le niveau critique susceptible de causer des dommages. Vous évitez ainsi l’effet de pluie de conteneur.

Pluie de conteneur

L’air chaud peut contenir plus d’humidité que l’air froid. Lorsque la température baisse, l’humidité relative (pourcentage de l’humidité pouvant être retenue par l’air – capacité de rétention de l’humidité – à une température et une pression données sans condensation) va augmenter. Si l’air est refroidi au-delà d’un certain seuil, une partie de l’humidité peut se condenser. Le point de rosée est la température à laquelle l’air doit être refroidi pour se saturer en vapeur d’eau. On suppose que la pression atmosphérique et la teneur en eau sont constantes. Lorsqu’elle est refroidie davantage, la vapeur d’eau en suspension dans l’air se condense pour former de l’eau liquide (rosée). Lorsque l’air se refroidit à son point de rosée par contact avec une surface plus froide que l’air, l’eau se condensera à la surface. Une chute de la température de 5° est souvent suffisante pour causer des problèmes. L’eau se condensera sur la surface disponible la plus froide, généralement au plafond ou sur les parois du conteneur. Cette condensation peut ruisseler sur le chargement et causer des dommages. C’est ce qu’on appelle la pluie de conteneur.

Le conteneur est-il hermétique ?

Une exigence minimale est que le conteneur soit en bon état, sans trous ni portes endommagées. Cela doit être vérifié pour chaque conteneur avant le chargement. Les portes sont particulièrement vulnérables à des dommages qui ne sont pas facilement décelables. Vérifiez les trous d’aération. Certes, aucun conteneur n’est complètement étanche, mais un conteneur en bon état limite les entrées et sorties d’air et d’humidité. Cela réduit considérablement la quantité d’humidité entrant dans le conteneur dans des circonstances courantes. Obturez les trous d’aération avec une bande adhésive si vous expédiez des marchandises sèches.

Lors d’un voyage à l’autre bout du monde, la température à l’intérieur du conteneur va monter chaque jour et baisser pendant la nuit. Cette fluctuation de température signifie que l’air se dilate pendant la journée, s’échappe du conteneur puis se contracte, faisant entrer un nouvel air marin humide pendant la nuit. C’est ce que l’on appelle la respiration du conteneur.

Le conteneur est-il sec ?

Un conteneur qui a été lavé avant le chargement peut contenir beaucoup d’eau. Portez une attention particulière au plancher du conteneur. Toutes les palettes et le calage en bois apporteront également de l’humidité supplémentaire dans le conteneur. Les marchandises peuvent également contenir de l’humidité, en particulier les matières organiques ou hygroscopiques. Il est facile de vérifier la teneur en humidité du bois avec un humidimètre portatif.

Lorsque la température augmente dans le conteneur pendant la journée, l’humidité du sol, des palettes, des matériaux d’emballage et des marchandises s’évapore dans l’air car l’humidité relative dans le conteneur diminue et peut devenir inférieure au taux d’équilibre de l’humidité pour le matériau. L’humidité absolue dans l’air augmente, ce qui rend le point de rosée plus élevé, ce qui augmente encore le risque de « pluie de conteneurs ».

Nous contacter

Demande générale

Nous enregistrons vos données pour traiter votre demande. Vos données peuvent être utilisées pour l’envoi d’informations et de contenu par Absortech et seront conservées aussi longtemps qu’elles seront pertinentes. En envoyant ce formulaire, vous approuvez notre politique de confidentialité.

Choose what you are interested in

Nous enregistrons vos données pour traiter votre demande. Vos données peuvent être utilisées pour l’envoi d’informations et de contenu par Absortech et seront conservées aussi longtemps qu’elles seront pertinentes. En envoyant ce formulaire, vous approuvez notre politique de confidentialité.

Choose what you are interested in

Conteneur

Gel

Eau liquide

Pour emballages

Nous enregistrons vos données pour traiter votre demande. Vos données peuvent être utilisées pour l’envoi d’informations et de contenu par Absortech et seront conservées aussi longtemps qu’elles seront pertinentes. En envoyant ce formulaire, vous approuvez notre politique de confidentialité.

Nous enregistrons vos données pour traiter votre demande. Vos données peuvent être utilisées pour l’envoi d’informations et de contenu par Absortech et seront conservées aussi longtemps qu’elles seront pertinentes. En envoyant ce formulaire, vous approuvez notre politique de confidentialité.